French English

AMMA

Note utilisateur:  / 48
MauvaisTrès bien 
Détails

 ASSOCIATION MERE MARIE ANNE (AMMA)

 


FONDATION

L’association Mère Marie Anne est fondée à la Paroisse Saint Marc de Biyem-Assi en 1989 par Joséphine MBOUDOU.

Joséphine, de regrettée mémoire, humble fille de Nsimeyong (Yaoundé) mère de deux enfants, travaillant à la librairie Saint Paul. Dans son quotidien, elle vit les mêmes problèmes que les femmes qui sont comme elle sans époux. Malgré les conseils qu’elle leur donne pour leur épanouissement, Joséphine trouve la nécessité de les rassembler autour d’elle pour qu’ensemble elles vivent la solidarité et les réalités quotidiennes tels que l’éducation de leurs enfants, la solitude, l’injustice e toutes sortes, la discrimination, l’exploitation, la misère. Ces femmes sont les célibataires divorcées, les veuves, les séparées de leur époux.

Joséphine, dans sa vie chrétienne souhaite vivement que le mouvement soit un mouvement d’Eglise, que les femmes seules cheminent dans la foi à la suite du Christ. Elle va donc avec son idée rencontrer la Sœur Claire ASSELIN de la congrégation de Sainte Anne ; vicaire à la Paroisse à l’époque. La sœur approuve l’idée et va avec Joséphine voir le curé, Père Albert MEIER qui à son tour encourage Joséphineà poursuivre son idée. La Sœur Claire leur proposa des brochures sur la vie des Saintes. Elles s’intéressèrent à la spiritualité des sœurs Sainte Anne du Québec au  Canada et la vie de leur Patronne mère Marie Anne : faire grandir la vie en suivant Jésus éducateur pour donner un sens à leur vie. Le principal souci étant l’éducation et le bonheur de leurs enfants. Ceci leur demande d’être plus fortes et prêtes à affronter tous les obstacles de la vie. Jouir de leurs droits en assumant leurs devoirs familiaux, sociaux et de l’Eglise. Par conséquent le slogan qu’elles choisirent fut : « Femme seule, toujours debout avec le Christ ».

 


OBJECTIFS

Prenant source de ce qui vient d’être cité, nos objectifs sont les suivants :

- S’accepter soi-même dans son état ;

- Promouvoir notre bien être et celui de nos enfants ;

- Partager la Parole de Dieu et la vivre en suivant la Spiritualité de notre sainte patronne ;

- Prendre nos vies en mains et celles de nos enfants de façon digne et respectable ;

- Vivre la solidarité en mettant au service des unes et des autres nos talents, nos expériences.

 


ACTIVITES

- Nous nous réunissons à la paroisse le dernier dimanche du mois après la messe de 07 heures (08h30 mn) ;

- Nous suivons des récollections entre deux et quatre par an à la paroisse ou ailleurs ;

- Nous faisons des prières rotatives dans nos domiciles ;

- Nous visitons les malades, les orphelins et les vieillards ;

- Nous développons les thèmes choisis selon nos besoins, l’évolution ou la déviation du monde, de la société, des apprentissages (fumage de poisson, teinture…) pour notre épanouissement financier ;

-  Nous prenons des moments de loisirs ;

-  Nous nous assistons aux évènements heureux et malheureux.

 


DIFFICULTES

Le plus dur a été l’acceptation de notre statut ; mais avec la méditation de la parole de Dieu et la vie de notre Sainte Patronne, nous avons compris que le Bon Dieu aime tous ses enfants.

Du mépris : nous avons planté la confiance, l’honnêteté, la fierté, l’amour du travail bien fait, l’amour de Dieu et des autres ;

Du rejet : nous pouvons désormais nous intégrer ailleurs ;

Des responsabilités familiales et de celles de la vie : nous voulons donner le meilleur de nous-mêmes dans nos responsabilités ;


DANS LE DIOCESE

Monseigneur Jean ZOA de regrettée mémoire nous avait encouragées à tenir bon et aller de l’avant.

De la paroisse Saint Marc de Biyem-Assi sont nés d’autres groupes de « femmes seules ». A Mvolye/ Hôpital centre, Nkoldongo, Oyom Abang, Oliga, Nlongkak, Ngousso, Elig Edzoa, Nsimbock, nous étions AFSAY (Association des Femmes Seules de l’Archidiocèse de Yaoundé).

Actuellement, nous formons ensemble la fraternité de SAREPTA  (AFSAY toujours) Association Fraternité de SAREPTA de l’Archidiocèse de Yaoundé. Chaque sous groupe ayant sa Sainte Patronne.

Pour cet appui dans la Bible, cette veuve de SAREPTA qui vivait seule avec son fils dans la misère et qui a su accueillir un étranger, le prophète de Dieu, le Père Elvis ELENGA BEKA spiritain nous a aidé.

Nos Pères encadreurs lors de nos récollections nous ont réconfortés que nous ne sommes pas seules mais avec Jésus. Désormais, notre slogan c’est « Femme avec Jésus, toujours debout ».


PERSPECTIVES

Nous espérons selon la volonté du Seigneur, nous étendre dans l’archidiocèse de Yaoundé, d’autres diocèses et pourquoi pas dans le monde entier.

CONSEILLERE DIOCESAINE

la sœur Marie Pierre ETOUNDI

DANS LE GROUPE AMMA

La femme seule n’est pas une religieuse, notre souci c’est d’aimer Dieu et notre prochain. C’est aussi marcher dignement à la suite du Christ.

Dans le groupe il y a certainement qui se sont mariées civilement et religieusement et une a choisi la vie religieuse


LES RESPONSABLES

AMMA depuis sa fondation a connu 05 responsables :

-  Joséphine MBOUDOU décédée trois ans après la fondation ;

-  Alphonsine BELLA

-  Marie AGOUME

- Yvonne GOUFAN

- Eugénie GWETH (Actuellement)

 LES CONSEILLERES

- La sœur Claire ASELIN

- La sœur JAYA

- La Sœur DINA

Nous avons des membres actifs provenant de toutes les couches de notre société, certaines viennent d’autres paroisses où le mouvement n’existe pas encore.

Nous avons perdu 0’ membres : Véronique EBOKO, Berthe ESSEYI, Marie Madeleine KAMGANG, Jacqueline ADINE.

Certains membres ne sont plus dans AMMA.

 

 


 PHOTOS

 Joséphine Mboudou La Fondatrice des

 

 

 

 

 

   

Agenda  

juin 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
   

Informations Pratiques