French English

Connexion  

   

Suivez-nous sur  

   

Samedi 15 Février 2014: Saiint Claude La Colombière

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

SAINT CLAUDE LA COLOMBIERE (+ 1682)

Encore appelé "apôtre du sacré cœur", St Claude de la Colombière est un jésuite et confesseur de Sainte Marguérite Marie à Paray-le-Monial. Pour un homme extraordinaire, il mène une vie ordinaire ; c’est dans la fidélité ordinaire et dans la foi en Dieu qu'il vivait ses vœux, dans le respect des règles de l'ordre des jésuites.

A cette époque, les religieux jésuites ou autres quittaient fort facilement les ordres et donnaient beaucoup de scandales. Saint Claude la Colombière prenait au sérieux ses voeux ainsi que les règles de l'ordre des jésuites, comme moyen assuré de sanctification.

La vie du saint fut de vouloir à tout prix éviter la gloire humaine, comme piège mortel pour sa sanctification personnelle, car il s'y sentait un attrait redoutable. Pour fuir la vaine gloire, il demanda une vie cachée, et fut en cela, et en d'autres points, un précurseur de Thérèse de Lisieux.

Il avait tout d'une star de la prédication car son langage touchait les cœurs et son discernement était fort prisé. Alors que la jeune religieuse nourrissait des doutes sur l’authenticité de ses visions, Il sera le témoin de sa sainteté et de son équilibre spirituel.

Il rédige un récit tenant compte des confidences de Sainte Marguérite Marie Alacoque.

Jeté en prison lors de la vague de persécutions anticatholiques de 1678, il voit sa santé se dégrader de façon considérable et de retour à Paray-le-Monial ; il meurt en 1682, à l’âge de 41 ans.

SAINT CLAUDE LA COLOMBIERE (+ 1682)

Encore appelé "apôtre du sacré cœur", St Claude de la Colombière est un jésuite et confesseur de Sainte Marguérite Marie à Paray-le-Monial. Pour un homme extraordinaire, il mène une vie ordinaire ; c’est dans la fidélité ordinaire et dans la foi en Dieu qu'il vivait ses vœux, dans le respect des règles de l'ordre des jésuites.

A cette époque, les religieux jésuites ou autres quittaient fort facilement les ordres et donnaient beaucoup de scandales. Saint Claude la Colombière prenait au sérieux ses voeux ainsi que les règles de l'ordre des jésuites, comme moyen assuré de sanctification.

La vie du saint fut de vouloir à tout prix éviter la gloire humaine, comme piège mortel pour sa sanctification personnelle, car il s'y sentait un attrait redoutable. Pour fuir la vaine gloire, il demanda une vie cachée, et fut en cela, et en d'autres points, un précurseur de Thérèse de Lisieux.

Il avait tout d'une star de la prédication car son langage touchait les cœurs et son discernement était fort prisé. Alors que la jeune religieuse nourrissait des doutes sur l’authenticité de ses visions, Il sera le témoin de sa sainteté et de son équilibre spirituel.

Il rédige un récit tenant compte des confidences de Sainte Marguérite Marie Alacoque.

Jeté en prison lors de la vague de persécutions anticatholiques de 1678, il voit sa santé se dégrader de façon considérable et de retour à Paray-le-Monial ; il meurt en 1682, à l’âge de 41 ans.

Ajouter un Commentaire


   

Agenda  

janvier 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
   

Informations Pratiques