French English

Connexion  

   

Suivez-nous sur  

   

Jeudi 15 septembre 2016. 24ème semaine du temps ordinaire. C. Notre Dame des Douleurs (Mémoire)

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

Jeudi 15 septembre 2016. 24ème semaine du temps ordinaire. C. Notre Dame des Douleurs (Mémoire)

Textes : He 5, 7-9 ; Ps 30 ; Lc 2, 33-35

Frères et sœurs, au lendemain de la fête de l’Exaltation de la sainte croix glorieuse, nous faisons mémoire de Notre Dame des Douleurs. Le nom de Notre Dame des Douleurs nous vient de la tradition de l’Eglise qui connait sept douleurs subies par la sainte Vierge Marie en s’unissant intimement aux souffrances de son fils Jésus. L’Eglise voit qu’à travers ces sept douleurs, la sainte Vierge Marie a manifestésa compassion et plus particulièrement sa passion envers son fils Jésus. Et c’est au pied de la croix que s’est réalisé la prophétie du vieillard Syméon sur Marie, sur sa plus grande douleur (voir son fils souffrant et mourant). « (…) ton cœur sera transpercé comme par une épée » dit le prophète Syméon à Marie lors de la représentation de l’enfant Jésus au Temple (Lc 2, 35). Frères et sœurs, l’Eglise croit et enseigne que la sainte Vierge Marie a été intimement communié à la passion de son Fils Jésus. C’est pourquoi elle affirme que la sainte Vierge Maire a été associée de manière unique à la résurrection de son fils Jésus. Rappelons-nous du mystère célébré le jour de l’Assomption.L’Assomption de la sainte Vierge Marie est le fruit de la résurrection de Jésus son fils. Mais l’Eglise croit et enseigne aussi que l’Eglise, comme la sainte Vierge Marie, en supportant les persécutions, continue la passion de Jésus. Elle partagera un jour la joie éternelle de sa résurrection.

Frères et sœurs, sur la croix Jésus donne un fils à sa mère et une mère à Jean. Depuis ce jour-là, l’Eglise affirme que la sainte Vierge Marie est notre mère, et nous sommes ses enfants. Elle est mère, modèle de la vie chrétienne. En ce jour où nous faisons mémoire de ces douleurs, Elle nous fait comprendre une fois encore que suivre son fils Jésus n’est pas une vie facile. Des épreuves ne manqueront jamais. Il n’y a jamais la résurrection sans la passion.

Frères et sœurs, en prenant toujours la vie de la sainte Vierge Marie comme une vie d’un disciple, un modèle de la vie chrétienne, restons humbles et confiants en portant nos différentes douleurs de la vie. Offrons nos douleurs à Jésus. En vérité, c’est sa passion qui continue à travers nos douleurs. Quant à nous, par nos douleurs, nos souffrances, nous voyons nos croix. Et nous espérons que nos croix comme celle de Jésus apportent la vie, le salut pour nos frères et sœurs, pour le monde.Frères et sœurs, acceptons, aimons nos douleurs et nos souffrances. Elles sont une source de guérison, libération, salut.

Loué-soit Jésus Christ

                                                                                                                

Ajouter un Commentaire


   

Agenda  

juin 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
   

Informations Pratiques