French English

Connexion  

   

Suivez-nous sur  

   

Mercredi 01 Mars 2017. 8ème semaine du temps ordinaire. Mercredi des cendres. A.

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

Textes : Jl 2, 12-18 ; Ps 50 ; 2Co 5, 20-21.6, 1-2 ; Mt 6, 1-6.16-18

Frères et sœurs, selon le calendrier de notre Eglise, le temps de carême commence aujourd’hui. Le temps de carême dure 40 jours. Et pendant ces 40 jours, par nos actes pénitentiels, nous nous préparons à fêter la Pâques. Comme nous le savons, le temps de carême s’ouvre par la célébration du mercredi des cendres où on impose des cendres sur les fronts des fidèles pénitents.

Frères et sœurs, pour nous aider à bien vivre ce rite d’imposition des cendres, essayons de revoir sa signification. Quelle est la signification de l’imposition des cendres au début du temps de carême ? D’abord, comprenons que dans la Bible, les cendres expriment la tristesse de l’homme devant son malheur. Alors, les cendres posées sur le front d’un fidèle le mercredi des cendres expriment sa profonde tristesse devant ses péchés. Les cendres posées sur le front d’un fidèle le mercredi des cendres sont aussi le signe visible, le signe extérieur de son désir profond, après une vraie préparation au temps de carême, de se convertir, de changer sa vie, de renouveler sa vie spirituelle pendant le temps de carême. Posé les cendres sur le front le fidèle manifeste donc sa démarche personnelle pour sa conversion.

Frères et sœurs, l’imposition des cendres des cendres sur nos fronts le mercredi des cendres n’est pas un rite ou une prière magique qui peut résoudre les difficultés et les problèmes de nos vies. Ce qui peut résoudre nos difficultés, nos problèmes c’est notre conversion. L’imposition des cendres sur nos fronts n’est pas un sacrement. C’est un sacramental comme la bénédiction de l’eau, la bénédiction des cierges etc. Donc, si elle n’est pas accompagnée par nos prières et surtout nos efforts de conversion, elle n’a pas de sens, elle n’a pas d’effet concret dans nos vies.

Tout à l’heure, avant la bénédiction finale, nous avons le rite de l’imposition des cendres pour les pénitents de ce carême 2017.Cela signifie que les pénitents qui se sont préparés afin de se convertir peuvent recevoir les cendres. Les pénitents qui ont décidé et désirent de faire un pas de conversion dans leurs vies de foipeuvent recevoir les cendres. Les pénitents qui désirent de vivre ces 40 jours de carême afin de renouveler leurs vies spirituels peuvent recevoir les cendres. Les pénitents qui sont touchés par les appels du prophète Joël et l’apôtre saint Paul à la conversion et répondent à leur appel, peuvent recevoir les cendres ce soir. « (…) Revenez au Seigneur votre Dieu (…) » nous dit le prophète Joël. « (…) Laissez-vous réconcilier avec Dieu » nous exhorte l’apôtre saint Paul.

Quant au carême frères et sœurs, qu’est-ce que nous devons redire ce soir ? D’abord commençons par redire que le carême est le temps de grâceoffert par le Seigneur pour notre conversion. Car Il sait qui nous sommes. Il sait que nous avons tous besoin de conversion. Le carême est le temps bénide Dieu où Il nous appelle à recentrer sur l’essentiel nos vies. L’essentiel de nos vies c’est Lui-même. Le carême est donc le temps de renouveler nos vies spirituelles.Le temps de carême demande une vie spirituelle intensive et plus attentive par la prière, l’écoute de la Parole de Dieu et surtout par les trois exercices pénitentiels du temps de carême recommandés par l’Eglise à savoir la prière, l’abstinence et l’aumône. (Accorder plus de temps pour Dieu et pour les autres et pour nous-même ; accorder plus de temps pour la prière ; accorder plus de temps à l’écoute de la Parole de Dieu.)Pour bien vivre la prière, l’abstinence et l’aumône, Jésus dans l’évangile nous recommande une seule attitude. Il nous invite de vivre nos actes pénitentiels : la prière, l’abstinence et l’aumône dans toute gratuité. Jésus nous invite de les faire devant Dieu et pour Dieu.Cette gratuité manifeste la vérité et la profondeur de nos actes pénitentiels.

Pour terminer frères et sœurs, je vous propose une chose afin de bien vivre ce temps de grâce. Tout simplement, choisissons un péché de nos péchés. Et combattons-le pendant ce temps de carême, non pas temporairement mais définitivement. Ainsi, nous célébrerons Pâques, la victoire du Christ contre la mort avec notre propre victoire contre nos péchés. 

Ajouter un Commentaire


   

Agenda  

juin 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
   

Informations Pratiques