French English

Connexion  

   

Suivez-nous sur  

   

Colonne de feu - Historique

Note utilisateur:  / 47
MauvaisTrès bien 
Détails

HISTORIQUE

En octobre 1975, un jeune français Hervé de Louvencourt de la Communauté Emmanuelle arrive au Cameroun sur l’invitation de Mgr Jean ZOA pour animer le Centre d’Education à la Promotion Collective (CEPEC) dans le département de la Mefou. Sous son initiative un groupe de prière se constitue et se développe rapidement à Mvolyé.

En 1976, Henri Dominique CARDON, volontaire de progrès qui résidait dans les locaux du CEPEC et certains catéchistes, rejoindront le groupe de prière et contribueront à l’animation de prière à Yaoundé et Sangmélima lors des Week-ends de formation. C’est ainsi que le groupe s’affirmait à travers les assemblées de prières de préparations à l’effusion et de weekend end en communauté.

En avril 1978, le groupe de Yaoundé prend la dénomination du nom de COLONNE DE FEU, à la suite d’une motion intérieure reçue par le Père Jean VAN EYEDE, au cours d’une assemblée de prière. Ce Jésuite venait d’animer une retraite de formation de vie dans l’Esprit Saint à Sangmélima  la demande de Jean Hervé qui l’avait rencontré en France. Après le retour du Père Hervé en France, Sœur Anne Marie HAMON et le Père Léon AMAN Spiritain se mettront à animer les retraites dans tout le Cameroun et contribueront ainsi à la diffusion de la grâce du Renouveau Charismatique Catholique. C’est ainsi qu’ils ouvriront à Mvolyé un lieu d’accueil et de retraite.

La naissance du groupe de prière de Biyem-Assi est étroitement liée à la création de la paroisse Saint Marc de Biyem-Assi en novembre 1985, les frères et sœurs qui cheminaient dans le grand groupe à Elig-Essono et que la providence divine avait réuni dans cette nouvelle paroisse, décidèrent de se retrouver chaque jeudi, une fois par semaine pour prier et continuer la vie de prière et le partage que prônait le grand groupe COLONNE DE FEU.

 

Le groupe de Biyem-Assi grandi vu le nombre croissant des membres, la nécessité d’un responsable s’est fait ressentir pour représenter le groupe à Elig-Essono. La sœur Clarisse fut choisie pour cette mission pendant que les autres frères et sœurs seront chargés de service de compassions à l’hôpital central, hôpital Jamot, prison centrale et autres activités.

Ensuite ce fut le frère MATEL qui conduisit le groupe jusqu’à la refondation.

En 2004, ce fut la reconnaissance canonique de Colonne de Feu comme communauté nouvelle dans l’Archidiocèse de Yaoundé par Mgr Victor Tonye BAKOT, ancienne Archevêque de Yaoundé.

En 2006, le groupe bat de l’aile, vu l’irrégularité du berger Jean MATELA. C’est ainsi que le modérateur décide de mettre sur pied un groupe de coordinaation composé de quatre (04) personnes au total :

-      TEUGUIA Jean Baptiste (membre décédé)

-      AKOA ASSI Paul Didier (membre affecté)

-      DONGMO Ghislaine (membre affectée)

-      DJINGOU Gertrude (porte-parole)

En 2009, le frère TEUGUIA Jean Baptiste est nommé berger et DJINGOU Gertrude vice bergère.

 

   

Agenda  

avril 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
   

Informations Pratiques